Pascal Dubuisson   Imprimer
Par Claude   
Samedi, 16 Août 2003

Il a le bénévolat chevillé au corps.

Véritable cheville ouvrière du foyer rural de Coupelle Neuve qu’il préside depuis 1998, Pascal Dubuisson est un homme pour qui le bénévolat est une vocation voire un véritable sacerdoce. Auparavant il assumait les fonctions de secrétaire depuis 1984. Bénévolat mais aussi éducation, car que ce soit dans sa vie professionnelle, il exerce la profession d’instituteur, ou sur les terrains et salles de sports, il privilégie toujours l’aspect humain et le dialogue. Mais aussi l’esprit d’équipe et de solidarité, à la compétitivité : le sport est pour lui une autre école de la vie. Etant lui-même un excellent joueur, il a lancé l’activité tennis de table, puis l’école de sports et de danses modernes au sein du Foyer Rural de Coupelle Neuve. Non content de participer activement à l’animation de son village, où il était d’ailleurs régulièrement élu au sein du conseil municipal, il est également secrétaire du Comité Régional du Sport en Milieu Rural Nord – Pas de Calais depuis sa création le 19 novembre 1988 et président du Comité Départemental du Sport en Milieu Rural depuis 1997. Sous son impulsion deux éducateurs sportifs, sous dispositif emploi jeune, ont été embauchés. Ils ont mis en place les championnats départementaux de Volley-ball et de tennis de table inter Foyers Ruraux. Pascal Dubuisson a permis le développement de nombreuses activités au sein des foyers ruraux du secteur dont il est le coordinateur : cirque, badminton, rollers etc. Outre le domaine sportif, son action a également permis de développer les activités culturelles et de permettre au monde rural d’avoir accès au théâtre, au conte (conteurs en campagne), à la lecture (bibliothèque), aux nouvelles technologies (informatique, internet)… Sa notoriété personnelle a largement dépassé les limites du canton. Son sens du dévouement mais aussi sa grande cordialité et sportivité sont reconnus de tous et son action a servi de modèle à bon nombre de responsables associatifs. Même si quelquefois il a l’impression de prêcher dans le désert, à l’image de Guy Lyon il y a 50 ans, Pascal Dubuisson, avec son sens du dévouement particulièrement développé, dans le plus pur bénévolat, est et restera un modèle pour bon nombre de ses contemporains.