Accueil Articles Environnement Lugy-Fressin : manque d'eau....
Lugy-Fressin : manque d'eau.... Imprimer Envoyer
Par Claude   
Samedi, 12 Novembre 2011

 LUGY : Faut-il s'inquiéter : l'eau ne coule plus comme avant sous les ponts du canton.

A Fressin, la rivière la Planquette est devenue ruisseau et les étangs de Marko Cléments se sont pratiquement vidés. A Fruges la Pompe Chanquille ne coule plus qu'épisodiquement. L’absence de pluies significatives depuis décembre 2010 avait fait craindre, dès le printemps dernier, une sécheresse importante pour notre  pays des 7 vallées. "Malgré les dénégations des spécialistes la lecture des mesures de débits de nos rivières est inquiétante" selon Bernard Delrue du moulin de Lugy, spécialiste ès cours d'eau et aux premières loges pour suivre l'évolution avec son moulin. Depuis  plus de 18 mois, le débit mensuel de la Lys mesuré chez lui est inférieur à la moyenne de ces 39 dernières années. Pire, il est maintenant inférieur à celui de 1976. Et ce n’est pas avec 46 mm de pluie au mois d’octobre que la situation va se redresser à ses yeux car il  tombe en moyenne plus de 100 mm d’eau par mois. Et novembre ne s’annonce pas mieux : 35 mm pour la première semaine ! Outre le problème de pluviosité, les pompages dans  la nappe souterraine à Verchin viennent de reprendre. On peut douter de l’opportunité de ce choix ?  Quelles en seront les conséquences ? A qui ces pompages profitent-ils ? Nos rivières sont au plus bas  et le poisson commence à souffrir. Des pêches électriques ont déjà été réalisées pour déplacer le poisson. Mais elles sont de loin insuffisantes. Les pollutions de toutes natures sont bien plus dramatiques qu’à l’ordinaire à cause du manque d’eau. La production d’hydro-électricité au niveau national est en chute libre. Il en va de même dans notre région. À Lugy au moulin  la production de 2011 est inférieure de   20 % par rapport à celle de 2010. A ses yeux il ne faut plus gaspiller d'eau, surtout celle qui a été rendue potable. Chacun doit limiter sa consommation, pas pour deux mois, mais pour toujours. Chacun ne doit pas prendre la rivière pour une décharge ou le lieu qui finit d’épurer l’eau  des stations d’épuration. Chacun doit limiter les zones imperméables à l’infiltration et mettre en place des lieux de stockage d’eau de pluie. Ensemble il faut adapter  nos modes de vies à ces sécheresses. « S’il existe encore quelques endroits  ou malgré le déficit d’eau  les animaux aquatiques et subaquatiques  peuvent trouver un havre de paix : ce sont  les zones en aval et en amont des moulins. Là, pas besoin de nettoyages humains pour avoir de belles frayères, pas besoin de pêche électrique pour sauver le poisson, pas de dépenses publiques d’entretien des rives et bâtiments ; là les écrêtages des crues sont gratuits, les zones humides préservées même en cas de sécheresse. Et pourtant nos élus et leurs administrations veulent  maintenir  les seuils  ouverts ou les araser ? Imaginez l’AA avec ses 46 réservoirs ! La Traxène avec ses 4  moulins sur 4 kilomètres ! Il en reste un, en activité, et un autre restaurable ! Où est parti notre bon sens ? » déplore-t-il enfin.

 

Identification

      
      
      
      
          
          

Aujourd'hui

Nos partenaires

UCAFE
Site de l'union commerciale de Fruges, liste des adhérents, agenda des manifestations, les offres, les promos, la promotion du commerce de proximité
Fressin.com en chiffres:
Assurez-vous une visibilité locale de 1er choix en rejoignant nos partenaires... Fressin.com, ce sont en moyenne 100.000 visites par an et plus de 850.000 pages vues!...
Votre site bientôt ici!...
Vous avez un site Web et vous souhaitez voir apparaître un lien à cet endroit?... N'hésitez pas à nous contacter!...
Bannière